mardi, 14 janvier 2014 09:22

L'effet "tunnel" en tomodensitométrie, mythe ou réalité.

Écrit par 

Qu’est-ce que l’effet « tunnel » ?

L’effet « tunnel » serait une augmentation du rayonnement diffusé interne lorsqu’un patient est équipé d’une protection plombée.

Que se passe-t’il en pratique ?

Lorsque qu’un patient est exposé aux rayonnements lors d’un examen radiologique, le rayonnement primaire peut s’exprimer de différentes manières.

  • Il peut traverser le patient et atteindre les détecteurs afin de contribuer à la réalisation de l’image.
  • Il peut être absorbé par le patient et y déposer son énergie (effet photoélectrique).
  • Il peut interagir avec le corps du patient et être dévié dans une autre direction en perdant de l’énergie (effet compton). C’est cette dernière interaction qui nous intéresse.

Qu’est-ce que l’effet « compton » ?

L’effet compton se produit lorsqu’un photon incident d’énergie plus élevée que l’énergie de liaison des électrons à la matière traversée entre en collision avec un électron périphérique. Le photon incident va globalement conserver son énergie initiale mais sera dévié selon un angle de déflection qui dépend de l’énergie initiale de ce dernier. En effet, plus elle est élevée moins les photons ont tendance à être déviés.

Comptoncompton3
La rétrodiffusion est donc possible ?

Oui la rétrodiffusion est possible mais extrêmement rare et ne peut donc être assez présente pour engendrer une augmentation de dose significative, comprenez ici un « effet tunnel ». De nombreuses études arrivent à ces conclusions comme celle réalisée par Griball et E.V. Kennedy dans une étude portant sur la réalisation d’un angioscanner thoracique chez une femme enceinte équipée d’une protection plombée :

study

Quand aux organismes compétents, voici leurs déclarations sur le sujet :

« Des mesures réalisées sur fantôme anthropomorphe ne nous ont pas permis de mettre en évidence un « effet tunnel » (réflexion par le tablier des rayons X diffusé dans le patient et augmentation de la dose liée à l’utilisation du tablier) qui est parfois évoqué … En scanographie, entourer le patient d’un tablier de protection a de l’intérêt, exemple chez l’enfant ou lors d’un examen thoracique chez une femme enceinte, le foetus étant alors très proche de la zone examinée. Comme dans l’exemple supra cité, attention à ce que le tablier plombé ne cache pas une partie de la zone d’intérêt : disparition des culs de sac pleuraux dans le cas du scanner pulmonaire. » -IRSN

« Le tablier de plomb permet en effet d'arrêter les rayons au niveau des parties du corps qui ne doivent pas être irradiées (ces rayons constituent le ‘rayonnement parasite'). Par contre, le tablier ne doublera pas la dose de rayonnement reçue par le patient. Précisons que l'effet de protection sera limité puisque la partie protégée du corps se trouve généralement en dehors du champ de rayonnement réel et qu'elle n'est donc presque pas exposée aux rayonnements. » -AFCN

 

Conclusion :

Lors de notre recherche nous n’avons pas pu mettre en évidence des études démontrant clairement l’existence d’un quelconque « effet tunnel ». Toutefois, de nombreuses études confirment l’absence d’augmentation de dose lors de l’utilisation de protections plombées.
Rappelons quand même que la mise en place de protections plombées ne dispense pas les technologues d’adapter et de programmer correctement les différents paramètres d’acquisition.




Bibliographie :

Etude sur « L’effet tunnel » au scanner, Noel A. & Guillaume L., GCS Bois le Duc.

Modelling the effect of lead and other materials for shielding of the fetus in CT pulmonary angiography, Griball, E. V. Kennedy, and D. S. Brettle, British Journal of Radiology 81, 2008.

Lead Apron Shielding for Fetal Dose Reduction during CT Pulmonary Angiography, Julie Palmer, Department of Physics-University of Surrey-September 2008.

Lead Shielding Vs Bismuth-Antimony Shield for Fetal- Dose Reduction at Different Gestational Ages for CTPA Chatterson LC , Leswick DA, Webster ST, Hunt MM, Fladeland DA.

Application of Shielding in CT Radiation Dose Reduction, Shima Aran, Sarabjeet Singh, and Mannudeep K. Kalra. Radiation Dose from Multidetector CT, D. Tack et al. (eds.), Medical Radiology. Diagnostic Imaging, Springer-VerlagBerlin Heidelberg 2012.

Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire (IRSN), http://www.irsn.fr/FR/Pages/Home.aspx (janvier 2014)

Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN), http://www.fanc.fgov.be/fr/page/homepage-agence-federale-de-controle-nucleaire-afcn/1.aspx , (janvier 2014)

Dernière modification le mardi, 14 janvier 2014 09:42